Informations

mars 2018
268 pages
15,5x24 cm
ISBN : 979-10-309-0152-8
EAN : 9791030901528

Descriptif

Et si Nabokov, dans Lolita, n’avait fait qu’emprunter, traduire ou remanier une histoire vraie, comme le prétend le narrateur imaginatif, fantasque et iconoclaste de ce récit ! A Bernard Pivot, qui, lors de son passage à l’émission Apostrophe, lui demandait s’il pensait que les histoires inventées par les romanciers étaient plus intéressantes que les histoires vraies, Nabokov a répondu, comme pour se justifier : « Entendons-nous : l’histoire vraie d’une vie, elle aussi, a dû être racontée par quelqu’un ; et si c’est une autobiographie tracée d’une plume pudibonde par un personnage sans talent, il se peut bien que cette vie paraisse bien fade à côté d’une invention merveilleuse comme l’Ulysse de Joyce. » Ce procès instruit par Albert Pichaut ne serait-il pas malgré tout l’hommage paradoxal adressé à cet immense écrivain par un critique exigeant, traducteur de Lolita, romancier de surcroît ?

 

Maurice Couturier a dirigé l’édition des Œuvres romanesques complètes de Vladimir Nabokov (coll. La Pléiade, Gallimard) et a traduit, entre autres, Lolita. Outre Le Rapt de Lolita, il a publié chez Orizons, Chroniques de l’oubli, 2008 ; Ziama, 2009 ; Vers là d’où je viens, 2016.

 

Ouvrage(s) du même auteur

Les ruses d'Eros
Ziama
Chronique de l'oubli