image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Aimé Césaire

Biographie

Aimé Césaire est poète et homme politique français martiniquais. Il est né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et est mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France. Anticolonialiste sans concession il compte au nombre des fondateurs du mouvement de la négritude. Il dira plus tard, au milieu des années 30 : « Je suis de la race de ceux qu’on opprime ».
Entré à l'École normale supérieure, il écrira le Cahier d'un retour au pays natal, qu'il achèvera en 1938. Il fonde en 1941 la revue Tropiques. « Le nègre fondamental », aura un ascendant sur Frantz Fanon, Édouard Glissant, Daniel Maximin, tant d'autres. En 1947, avec Alioune Diop, il crée la revue Présence africaine. En 1948,  paraît l’Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache, préfacée par Jean-Paul Sartre. Dans son Discours sur le colonialisme— mis au programme du baccalauréat en même temps que le Cahier d'un retour au pays natal,en 1995 —, il pointe le nazisme et le colonialisme comme les deux conséquences d’une même matrice : l’articulation d’une volonté d’élimination civile et politique et d’annihilation physique, quand les deux ne s’exercent pas conjointement. Le colonialisme et ses méfaits remontent à plusieurs siècles ; le nazisme a été le versant très sombre de l’Histoire humaine au vingtième siècle mais aussi son héritier direct dans ses intentions d’accaparement des biens, de servitude des âmes et d’assassinats ethniques massifs.
Maire de Fort-de-France jusqu'en 2001, il quittera notre Terre en 2008 après en avoir été l’un des fils glorieux dont l’œuvre est désormais intemporelle.
Poète universaliste d’une puissance panique sans égale, dramaturge engagé, essayiste résolu, Aimé Césaire a rejoint le panthéon des plus grands créateurs littéraires en langue française. Les Éditions Orizons sont fières de le compter, avec cette édition critique de Lilyan Kesteloot, René Hénane et M. Souley Ba, au nombre des prosateurs et poètes d’envergure que nous avons inscrits à notre catalogue.

L’édition critique de Ferrements a été assurée par Lilyan Kesteloot professeur à l’Université de Dakar, directeur de recherches à l’IFAN ; par Souley Ba, professeur, chargé d’enseignement à la faculté des lettres de l’Université de Dakar ; par René Hénane, médecin, essayiste, dont la rencontre avec Aimé Césaire, en 1986, a ouvert le champ de son œuvre, à laquelle il s’est consacré exclusivement.
Le discours qu’Aimé Césaire a prononcé à l’Assemblée nationale, le 29 septembre 1982, écrit sur du papier de la représentation française, sous forme manuscrite et offert à Lilyan Kesteloot, figure dans ce volume.
Aimé Césaire