..
..
image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Jean-Bernard Yehuda Moraly

Biographie

Jean-Bernard Yehuda Moraly, est professeur émérite d’études théâtrales à l’Université hébraïque. Il étudie le théâtre et la philosophie à la Sorbonne et joue avec Jacques Lecoq Pierre Debauche et Antoine Vitez. Depuis 1972, il enseigne à la Sorbonne, à l’Université de Rio de Janeiro, à Tel Aviv à l’Université Bar Ilan et à l’Université hébraïque 1982-2012. Ses domaines de recherche sont, principalement, le théâtre et le cinéma français. Son premier livre (Jean Genet, la vie écrite, Paris, 1988) contraste avec l’image qu’on donne de Genet (un hors-la-loi non cultivé) ; au contraire, c’est un écrivain très cultivé ; son besoin d’écrire a déterminé tous les aspects de sa vie, depuis son enfance. La publication de biographies plus complètes n’a pas minimisé l’impact de cette nouvelle conception, devenue, entretemps, une référence pour la recherche sur les travaux de Genet.

Le deuxième thème de ses recherches concerne la création théâtrale de Paul Claudel ; il n’est pas si éloigné du premier qu’il y paraîtrait. Dans Claudel metteur en scène : la frontière entre les deux mondes, Besançon, 1998) Moraly s’oppose à l’image d’un Paul Claudel parangon d’un théâtre d’arrière-garde. Le livre révèle des aspects inconnus du travail de Claudel : ses ballets, ses expériences théâtrales et son exploration d’un nouveau genre de théâtre musical.

Le Maître fou, (Nizet, 2009) analyse les textes théoriques de Genet sur le théâtre et l’art. Ces textes, négligés, offrent une clé pour la compréhension de l’œuvre dramatique de Genet et sont une réflexion profonde sur les pouvoirs et les limites de la création artistique. L’œuvre Impossible : Claudel, Genet, Fellini (Le Manuscrit, Paris 2013) traite principalement du cinéma de Fellini.

Son œuvre la plus récente est consacrée aux représentations voilées de personnages juifs dans le théâtre et le cinéma de la France occupée (Les Enfants du Paradis, Volpone, La Folle de Chaillot, etc…). La dégradation des images culturelles, généralement admises, est une caractéristique constante des recherches de Jean-Bernard Yehuda Moraly. Il est lui-même dramaturge. Ses pièces ont été produites et publiées en France et à l’étranger : Les Catcheuses (Maison de la Culture de Nanterre, 1973), Sissi en enfer (Maison de la Culture de Rennes, 1975), Cendrillon (Théâtre des Champs-Élysées, 1980 ), Gimpel (Khan Theater, 1982), Le Tombeau des poupées (Palais de Chaillot, 1983), Strip (Avant-Scène, 1986), Étrangle-moi, mon amour (Jaffa, 1990; The Barcelona Dispute, Jérusalem 1992) La Musique (France Culture, 1992).

.
Jean-Bernard Yehuda Moraly
close
..