image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Régine Battiston

Biographie

Régine Battiston est professeur de littératures germaniques à l’université de Haute- Alsace (XIXe au XXIe siècle) et chercheur à l’ILLE (Institut de recherche en langues et littératures européennes), Régine Battiston s’intéresse particulièrement aux littératures suisse et autrichienne. Spécialiste de l’écrivain zurichois Max Frisch, elle a publié de nombreux travaux sur cet auteur.

Thèmes de recherche développés :

− L’identité dans les littératures de langue allemande du XXe au XIXe siècle (notamment dans les littératures suisse et autrichienne) ;
− Fonction de l’espace (nature et paysage) et de la temporalité ;
− Littérature féminine, écriture et engagement ;
− Écriture de la Mémoire.

Points forts des activités de recherche :

Etude de la notion d’identité, de l’espace et de la mémoire Narratologie : étude des notions de temps et d’espace, des perspectives de narration, du dialogisme, de la construction d’œuvres tirées des littératures allemandes du XIXe au XIXe siècle
Site internet de référence : www.ille.uha.fr

Extraits des publications récentes de Régine :

− « Du disciple à la consécration du maître absolu : Le Jeu des perles de verre de Hermann Hesse », in Valérie Deshoulières et Muguras Constantinescu (Ed.), Maîtres et disciples, les funambules de l’affection, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2009, p. 293-306 ;
− « Loin des clichés de l’enfance, ou Le Meurtrier de Monika Helfer », in Anne Bandry (Dir.), Education – culture – littérature, Éditions Orizons, 2009, p. 91-105.
− « Le mal est toujours là, invisible : La peau du loup (Die Wolfshaut) de Hans Lebert ». Frédérique Toudoire-Surlapierre et Nicolas Surlapierre (Dir.), Hypnos. Pour une histoire de l’inconscient, Paris, Éditions L’Improviste, 2009, p. 331-355.
− « Sortir du labyrinthe ou la perte de l’enfance : Fräulein Starck de Thomas Hürlimann », in CRELIANA, n° 6, « Babel – Labyrinthe. Destins post-modernes de deux mythes », 2007, p. 139-146.
− « W.G. Sebald : conflit et relecture de la littérature allemande d’après-guerre », in Akten des XI. Internationalen Germanistenkongresses Paris 2005 (Germanistik im Konflikt der Kulturen), Band 6: Migrations-, Emigrations- und Remigrationskulturen
– Multikulturalität in der zeitgenössischen deutschsprachigen Literatur, Jahrbuch für Internationale Germanistik, Reihe A – Band 82, Bern, Peter Lang, 2007, p. 117-121.
− « Quand la musique se fait littérature – une approche littéraro-musicale de l’œuvre de Peter Härtling », in Jacqueline Bel (Ed.), La musique dans les cultures européennes, sa place, son influence, son image, Les Cahiers du Littoral, Boulogne sur Mer, 2007, p. 441-456.
− « Malina d’Ingeborg Bachmann. Une relation triangulaire ? », in Laurence Dahan-Gaida (Éd.), Logiques du Tiers, Littérature, Culture, Société, Presses Universitaires Franc-Comtoises, Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, 2007, p. 181-194.
− « Le Journal irlandais de Heinrich Böll : un récit de voyage ? », in Patrick Begrand (Éd.), Figures du récit fictionnel et du récit factuel, Presses Universitaires Franc- Comtoises, Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, 2007, p. 137-154.
− « Lecture, mémoire et culpabilité : Le liseur de Bernhard Schlink », in Peter Schnyder (Éd.), L’Homme-Livre, Paris, Ed. Orizons, 2007, p. 241-254.
− « L’Odyssée de Michael Köhlmeier : Télémaque », in Peter Schnyder (Éd.), Métamorphoses du mythe. Réécritures anciennes et modernes des mythes antiques, Paris, Ed. Ôrizons, 2008, p. 685-698.
− « Max Frisch : Stiller et Andorra », in Guide de la littérature allemande, Paris, Ellipses, 2006, p. 271-278.
− Régine Battiston-Zuliani, (Ed.), Nature et paysages, un enjeu autrichien, Bern, Peter Lang, 2004, 350 p.

Livres parus aux éditions Orizons :

Lectures de l’identité narrative, Max Frisch, Ingeborg Bachmann, Marlen Haushofer, W.G. Sebald, 2009 ;
Autour de Serge Doubrovsky, avec un inédit de l’écrivain, 2010 ; [co-auteur : Philippe Weigel]




e-mail : regine.Battiston@uha.fr

Régine Battiston