image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Philippe Hamman

Biographie

Philippe Hamman est Professeur des Universités en sociologie à l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional (IUAR) de la Faculté des Sciences sociales, Université de Strasbourg (UdS). Co-directeur du Master mention Urbanisme et Aménagement de l’UdS, il anime en particulier la spécialité Projets et sociologie de l’aménagement, de l’urbain, des médiations et de l’environnement (Psaume).
Directeur-adjoint puis Directeur du Centre de Recherche et d’Étude en Sciences Sociales (CRESS) de l’UdS entre 2008 et 2012, il occupe pour le quinquennal 2013-2017 la fonction de Directeur-adjoint du Laboratoire Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe (SAGE), issu de la fusion de plusieurs unités de recherche en sciences humaines et sociales à Strasbourg. Spécialiste de sociologie de la ville, des territoires et de l’environnement, dans des perspectives comparatives régionales, nationales et internationales (en particulier franco-germaniques), il y coordonne, avec Thierry Ramadier, l’axe Dynamiques territoriales, villes et mobilités.
Il co-dirige, avec Aurélie Choné,la série « Des textes et des lieux » au sein de la collection « Universités » des éditions Orizons, Paris. Il est membre du Comité de rédaction de la Revue des sciences sociales et de la Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande,et du Comité de lecture des revues Questions de communication, Regards sociologiques, Urbia. Les cahiers du développement urbain durable et Interrogations ? Il est également expert (referee) pour de nombreuses revues internationales : Urban Research & Practice, European Urban and Regional Studies, Revue internationale d’urbanisme (RIU), Urban Environment et Communication.
Il dirige ou co-porte actuellement plusieurs programmes de recherche collectifs, en particulier :
— avec Isabelle Hajek, le programme interdisciplinaire « La nature à la lettre. Écritures et production des savoirs sur la nature dans l’Europe moderne et contemporaine », hébergé à la Maison interuniversitaire des sciences de l’homme d’Alsace (MISHA) pour la période 2013-2015.
— le programme du GIS Mondes germaniques 2012-2013 « La multilocalité résidentielle dans la région du Rhin supérieur : état des lieux » : http://gis-mg.fr/
— le programme européen « PLAN ER : Outils de planification et acceptation sociale des énergies renouvelables » (juillet 2012-juin 2015), dans le cadre de l’Offensive Sciences INTERREG IV de la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur.

Il est l’auteur d’une soixantaine d’articles dans des revues nationales et internationales à comité de lecture et a publié et dirigé de nombreux ouvrages, parmi lesquels, récemment :
Sociologie du développement durable urbain. Projets et stratégies métropolitaines françaises (avec Christine Blanc), Bruxelles, PIE - Peter Lang, coll. EcoPolis, 2009.
La négociation dans les projets urbains de tramway. Éléments pour une sociologie de la “ville durable” (avec Christine Blanc et Cécile Frank), Bruxelles, PIE-Peter Lang, coll. EcoPolis,2011.
Sociologie urbaine et développement durable, Bruxelles, De Boeck, coll. Ouvertures sociologiques, 2012.
Contre l’Europe ? Anti-européisme, euroscepticisme et alter-européisme dans la construction européenne de 1945 à nos jours (dir., avec Birte Wassenberg et Frédéric Clavert), vol. I : Les Concepts, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2010.
Ville, environnement et transactions démocratiques (dir., avec Jean-Yves Causer), Bruxelles, PIE - Peter Lang, coll. EcoPolis, 2011.
Travail, formation et transactions sociales (dir., avec Jean-Yves Causer), Bruxelles, PIE - Peter Lang, 2011.
Le tramway dans la ville. Le projet urbain négocié à l’aune des déplacements (dir.), Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Espace et territoires, 2011.
— Dossier « Biodiversité et société : perspectives comparées à partir du Rhin supérieur » (dir., avec Élodie Piquette), Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, vol. 43, n°4, 2011.
— Dossier « La ville aux défis de l’environnement » (dir., avec Maurice Blanc), Revue des sciences sociales, n° 47, 2012.

Philippe Hamman