image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Odette David

Biographie

Odette DAVID, née à Nice en 1933 a un parcours atypique : mariée, trois enfants, elle poursuit son développement de carrière en parallèle à son parcours littéraire : D’abord secrétaire-sténodactylo au Centre Communal d’Action Sociale de Menton, puis après une mutation de deux à l’Institut géographique national, devient agent administratif à la Mairie de Menton. Sa réussite aux différents concours administratifs la conduisent jusqu’au grade de « Secrétaire-général-adjoint, cadre A ».
Sur le plan littéraire et artistique : d’une part, elle est pendant une dizaine d’années, assistante au Conservatoire d’Arts plastiques de Menton - cours de céramique et expose ses œuvres peintes sur papier cristal ; d’autre part, elle entre en relation avec Pierre Emmanuel en 1970 et reçoit des lettres inédites qui s’étalent jusqu’en 1982. La période poétique aboutit à l’édition du « Vent du soleil » jugé comme « excellent » par l’Académicien. Un bon nombre de créations poétiques restent inédites.
Sur le plan culturel, au terme de son parcours administratif, Odette David reprend l’accès à la Culture en entrant à l’Université de Nice Sophia-Antipolis en 1997 et obtient un Doctorat de Lettres Modernes en 2006. Elle poursuit encore ses recherches dans la filière « Philosophie ». Son travail d’écriture en prose s’échelonne sur de nombreuses années. Elle rencontre « les Compagnons du Devoir » de Nice et paraîtra « les Itinéraires compagnonniques d'un gâte-sauces » en 1996. L’élaboration du Maître-Mot demandera, quant à lui, une quinzaine d’années de travail : il s’agit d’un roman où figurent les 15.831 mots du Plus Petit Larousse, une véritable épopée du langage.

Bibliographie

Ouvrages

Poème : Vingt-quatre heures autour du silence, Art - Amitié - Aménité, (Pellegrin)Première mentionen poésie libérée, Nice, avril 1970.
2 Poèmes : Crépuscule et Désespoir Paris, (Pellegrin) Revue Poètes de France 1971.
Poème : Essai, Académie des Lettres et des Arts du Périgord, Grand (Pellegrin) Prix Elie Faure (médaille de bronze, Bordeaux, avril 1972).
Le Vent du soleil, (Pellegrin) Paris, Ed. P.J. Oswald, 1976. Une « Maîtrise de littérature comparée » a été consacrée au « Vent du soleil » et à la poésie d’Eluard, par Anne-Marie Riccaldi, Université de Nice Sophia-Antipolis, 1976.

François Borfiga, Félibre mentonnais, Société’Art et d’Histoire du Mentonnais, 1993.
Les Itinéraires compagnonniques d’un gâte-sauces, DB Editions, Nice, 1996.
Autobiographie de convenance de Mme d’Épinay écrivain philosophe du XVIIIe siècle, Ed. L’Harmattan, Paris, 2007.(voir article dans Nice-Matin du 12.06.2006)
coordonnatrice et intervenante du Colloque International sur Mme d’Epinay, CTEL, Nice, 2007.
Le Maître-Mot, Orizons, Paris, 2008, diffusion L’Harmattan.

 

Odette David