image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Adida-Goldberg Josy

Les deux pères

Disponibilité: En stock

23,00 €
23,00 €

Josy Adida-Goldberg


• 2008
• 278 p.
• 16 x 24 cm
• ISBN : 978-2-296-03821-9

Les deux pères

Double-cliquez sur l'image pour la voir en entier

Zoom Out
Zoom In

Plus de vues

Descriptif

Sous la direction de Daniel Cohen, avec une préface de Bernard Stora, coll. «Témoins/Témoignages», Orizons, 2008

Dans la première partie de Les deux pères, Josy Adida-Goldberg retrace, sous forme de chronique, l’histoire de sa famille, depuis l’arrivée à Constantine de son ancêtre, juif tétouanais, Salomon Adida, au milieu du dix-neuvième siècle, jusqu’au départ d’Algérie de la famille en 1961. On y trouve des morceaux d’histoire captés par l’enfant et la jeune fille.
Dans la deuxième partie, elle retrace la relation d’une transhumance depuis Constantine, en passant par Strasbourg puis Paris. C’est aussi un voyage commun au genre humain : de la jeunesse à l’âge mûr, son lot de contingences et d’interrogations.

Dans la troisième partie, enfin, elle donne la parole à son mari défunt. Elle essaye, avec l’émotion que l’on pressent, de lui faire dire ce qu’il s’est obstiné à taire.

Récit attachant qui évoque une Algérie disparue, il témoigne et de l’itinéraire intérieur de la narratrice et de l’acclimatation d’une famille, arrachée à son lieu d’origine par la guerre, sur le territoire métropolitain.

C’est aussi un document sur la migration et l’intégration d’individus appartenant à tel collectif ; les juifs d’Algérie sont réputés les avoir particulièrement réussies.

Benjamin Stora, historien et politologue, professeur d’Histoire du Maghreb à l’INALCO, dit en quoi Les deux pères transcende le simple récit autobiographique.

Josy Adida-Goldberg, est née à Constantine en 1929. Elle a obtenu, en 2004, à l’âge de soixante-quinze ans, une Maîtrise de lettres à l’Université de Paris VII. Son mémoire avait pour sujet : La figure de la mère dans l’œuvre d’Albert Camus.



Mots clés du produit

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.