image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Virgile

L’Énéide, dans une traduction de Marcel Desportes

Disponibilité: En stock

27,00 €
27,00 €

L'Énéide


• 2009
• 334 p.
• 16 x 24 cm
• ISBN : 978-2-296-08719-4

L’Énéide, dans une traduction de Marcel Desportes

Double-cliquez sur l'image pour la voir en entier

Zoom Out
Zoom In

Plus de vues

Descriptif

Sous la direction de Daniel Cohen, coll. «Cardinales», Orizons, 2009.

«C’est en Août 1972 que j’ai entrepris ce travail de rhapsodie, dans la perspective d’une appropriation franchement avouée, au petit bonheur des jours et des intervalles de lucidité. Je vais de merveille en merveille, et ne manque pas d’en rendre grâce à la poésie, au génie de notre langue et au culte de Rome. »


Ainsi écrivait Marcel Desportes (1920-2002), à la veille de s’atteler à une traduction que nous avons voulu offrir à la collection « Cardinales », faite pour les écrits de l’Antiquité au dix-neuvième siècle et dans laquelle est paru l’admirable Conte de Goethe, dans une nouvelle traduction de François Labbé.

Œuvre sacrée à Rome, L’Enéide est l’opus magnum de la culture occidentale avec les textes homériques d’une part, la Bible en son entier de l’autre. Marcel Desportes — qui a laissé une œuvre de traducteur, de penseur et de prosateur de grande envergure, et qu’Orizons voudrait faire connaître en partie — voyait en Virgile un « Voyant » et sur tous les plans, « un devancier » « notre contemporain » permanent. Le genre humain étant le même, ce qui s’offrait à la spéculation de nos ancêtres nous concerne tout aussi pertinemment au troisième millénaire.

Cette édition n’aurait pu voir le jour sans la détermination d’Yvon Desportes et le travail éditorial rigoureux de Gianfranco Stroppini de Focara, auteur d’une somme sur Virgile, déclinée dans quatre ouvrages publiés chez Klinksiek et L’Harmattan.

Mots clés du produit

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.