image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Sechretis Chatzi

L’Alipachade - Épopée épirote

Disponibilité: En stock

23,00 €
23,00 €

Chatzi Sechretis


• Avril 2013
• 256 pages
• 16 x 24 cm
• ISBN : 978-2-296-08860-3

L’Alipachade - Épopée épirote

Double-cliquez sur l'image pour la voir en entier

Zoom Out
Zoom In

Plus de vues

Descriptif

L’Alipachade
Épopée épirote

Texte traduit du grec et avant-propos de Guy Vincent
avec la collaboration de Georges Kokossoulas

L’Alipachade ou Vie d’Ali Pacha est une épopée orale, composée de tête entre 1805 et 1812, par Chatzi Sechretis, poète albanais (né autour de 1740, mort vers 1819), en langue turco-grecque de la région de l’Épire (Grèce du nord-ouest, Albanie du sud) ; c’est un long poème en l’honneur d’Ali Pacha (1750- 1822), aventurier, brigand de grands chemins dans sa jeunesse, contacté par les généraux français au temps de Napoléon, combattant sur les marches de l’empire ottoman contre les Austro-hongrois et les Russes, récompensé pour ses prouesses du titre de pacha, puis de vizir. Installé à Iannina (Nord ouest de la Grèce), il est trahi par les siens et meurt dans une embuscade. Son renom inspirera nombre d’écrivains romantiques.

L’Alipachade est sans doute la dernière épopée populaire composée en Europe. Chatzi Sechretis est illettré, sans doute aveugle ; il dicte son récit, qui ressortit à une culture orale très enracinée, à un lettré grec, Salonitoglou.

Œuvre au grand souffle, il s’inscrit dans un vaste projet de la collection « Cardinales » qui a déjà publié, dans le genre, quelques textes d’envergure et de réputation universelle.

 

Georges Kokossoulas est né à Missolonghi (Grèce) en 1926. Après des études de sciences politiques à Athènes, puis de droit administratif et industriel, il a traduit des oeuvres de Romain Rolland. Il s’est intéressé, entre autres, au poète grec Mimis Libérakis, à sa ville natale de Missolonghi (Missolonghi, 1830-1990), à qui il a offert un ouvrage capital.

Guy-R. Vincent est né à Alger en 1954. Il est titulaire de deux doctorats (littérature médiévale irlandaise, et déformations spatiales dans les navigations imaginaires — usant pour cela de la topologie du mathématicien R. Thom —). Sanscritiste, il se consacre à la traduction du Mahâbhârata (cinq volumes). Il a publié d’autres ouvrages d’érudition. Orizons a publié, dans la collection « Littératures », une oeuvre singulière, Séseph l’Hispéen, 2013.

Mots clés du produit

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.