image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Justine Legrand

Biographie

Docteur ès Lettres, Justine Legrand est auteur d’une thèse soutenue en 2011, intitulée « Pour une nouvelle approche de la perversion dans l’œuvre d’André Gide ». Elle a fait paraître aux Éditions Orizons, André Gide : de la perversion au genre sexuel dans la collection « Universités » que dirige Peter Schnyder, ouvrage qui a bénéficié du soutien de la Fondation Catherine Gide. Passionnée par l’œuvre gidienne depuis toujours, elle a réalisé ses études de Lettres Modernes jusqu’au Master à l’Université Paris IV-La Sorbonne. Après un Master 2 portant déjà sur la question de la perversion dans l’œuvre de Gide, sous la direction du Professeur Éric Marty à l’Université Paris VII-Denis Diderot, elle a obtenu son doctorat à l’Université de Toulon, son travail y ayant été dirigé par le Professeur Martine Sagaert.
Depuis son doctorat, elle a choisi d’orienter ses recherches sur les études de genre, les liens entre le genre littéraire et le genre sexuel, ainsi que sur la femme dans l’œuvre d’André Gide. Ses communications et articles posent donc essentiellement la question du genre sexuel dans l’œuvre de Gide, et de la place de l’homosexuel au sein de la société française au début du XXe siècle. 
Comme enseignante de français, elle a travaillé en Islande avant de rentrer en France en 2008. Elle est depuis lors professeur titulaire de langue et littérature françaises aux Cours de Civilisation Française de la Sorbonne, et rédactrice du blog de la Fondation Catherine Gide.

 

Bibliographie :
REVUE ET ACTES DE COLLOQUES
- « Au nom du père, du fils et de la femme : aux origines des études de genre dans Les Faux-monnayeurs », Babel, n°24, 2011.
- « André Gide : un des pères fondateurs des études de genre ? », Actes de la Conférence Études genre à l’ère de la mondialisation Bucarest, Roumanie Juin 2011, Addleton Academic Publisher, Novembre 2011.
- « Complication et aveux dans Et nunc manet in te d’André Gide », Bulletin de l’Association des Amis d’André Gide, n°172, Octobre 2011.
- « Bien-pensants et mal-pensants dans Le Treizième arbre d’André Gide », Bulletin de l’Association des Amis d’André Gide, n°171, Juillet 2011.
- « Réflexions sur les genres : du littéraire au culturel dans Le Ramier », Actes du colloque André Gide Mars 2011, à paraître aux Éditions Honoré Champion.
- « Contrainte et libertés dans L’Immoraliste d’André Gide : Michel, un héros soumis à l’impératif de liberté ? », Babel, déc. 2010.

Voir également, Donatien Alphonse François marquis de Sade.

Justine Legrand