image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Greta Komur

Biographie

Greta Komur-Thilloy, docteur de l’Université Paris 8, Maître de conférences en Sciences dulangage à l’Université de Haute-Alsace. Ses recherches portent sur la linguistique énonciative,la linguistique du discours, le genre médiatique, les types textuels et le discours rapporté ainsique sur l’acquisition des langues et la didactique du FLE.

Elle est l’auteure de

G.Komur-Thilloy, Pascale Trevisiol (éds), (à paraître 2010), Quand les sciences du langagese mettent à dialoguer – échanges en Linguistique, Didactique et Acquisition deslangues, Paris, Orizons.

G. Komur, (à paraître) « Se placer en situation d’apprenant pour trouver les bonnes méthodesd’enseignement du FLE », in : Urszula Paprocka-Piotrowska i Jolanta Zajac (éds), L’enseignement/apprentissage du français langue étrangère - réfléchir et agir, Lublin, Towarzystwo Naukowe Katolickiego Uniwersytetu Lubelskiego.

G. Komur, (à paraître 2010), « L’avenir du français dans l’espace européen à l’ère de laglobalisation » in Eric LysØe (éd.) Entre terreurs et passions : Construction/déconstruction de l’espace européen, Strasbourg, PUS.

G.Komur-Thilloy, (à paraître 2010), « L’accès aux sens…. contraires : débat entresémantique et pragmatique », Annales, Uniwersytet Szczecinski.

G. Komur-Thilloy, (2010), Presse écrite et discours rapporté, Paris, Orizons.G. Komur-Thilloy, Agnès Celle (éds), (2010), Le discours du nationalisme en Europe, Paris,L’Improviste.

G. Komur-Thilloy, (2010), « Du repli nationaliste à l’ouverture européenne, la Pologne », in :G. Komur-Thilloy, Agnès Celle (éds), Le discours du nationalisme en Europe, Paris,L’Improviste.

G. Komur, (2009) « Que veulent dire les guillemets dans la presse française ? » Synergie n°6, Le sens et la complexité, Tome 2 : Linguistique, Cracovie, GERFLINT, p. 295-305.

G. Komur, (2009), « Sens « opposé » des mots : un débat entre psychanalyse et linguistique »,in : Frédérique Toudoire-Surlapierre et Nicolas Surlapierre (éds), Hypnos, sthétique,littérature et inconscient en Europe (1900-1968), Paris, L’Improviste, p. 265-276.

G. Komur, (2009), « Les formes bivocales dans la presse écrite : mécanismes d’identificationpour le genre journalistique, Romanica Wratislaviensia LVI, p.113-128.

G. Komur, (2009), « Les particularités de l’écriture journalistique à l’heure de laglobalisation communicationnelle », in : Jan Kortas, Joanna Jereczek-Lipinskaet Gilles Quentel (éds), La globalisation communicationnelle : enrichissement etmenace pour les langues, Fundacja Rozwoju Uniwersytetu de Gdanskiego, p. 215-225.

G. Komur, (2008), Remarques sur les pratiques discursives du quotidien Le Monde, Revue électronique Signes, http. //www.revue-signes.info

G. Komur, (2005), « Les formes indécidables dans le genre textuel de la presse écritefrançaise », in : Juan Manuel Lopez Munoz, Sophie Marnette et Laurence Rosier(éds), Dans la jungle de discours Dans la jungle des discours (genres de discours etdiscours rapporté), Cadiz, Espagne.

G. Komur, (2005), « Le transfert de l'aspect verbal sur le substantif en polonais »,

Cahiers Chronos, 12, Temporalité et attitude : structuration du discours et expressionde la modalité, Amsterdam-NewYork, p.143-158.

G. Komur, A. Kapral, (2005) « L’enseignement de la grammaire et/ou le travail à partir de laréalité descriptive des textes : exemple du discours rapporté dans la presse française »,in : Jacek Florczak (éd), Techniques linguistiques dans la didactique du FLE, Lodz-Plock, Katedra Filologii Romanskiej Uniwersytetu Lodzkiego, p. 73-83.

E. Lenart, M. Watorek, G. Komur, (2005), « La constitution d’un corpus de donnéestextuelles pour étudier l’acquisition des procédures nécessaires à la construction dudiscours : l’exemple de l’acquisition de la détermination nominale » in : GeoffreyWilliams (éd), La Linguistique de Corpus, Rennes, PUR, p. 387-396.

G. Komur, (2004), « L'îlot textuel et la prise de distance par le locuteur dans le genrejournalistique in : Juan Manuel Lopez Munoz, Sophie Marnette et LaurenceRosier (éds), Le discours rapporté dans tous ses états : questions de frontières, éd.L'Harmattan, p. 54-64.

G. Komur, (2004), « Les modes du discours rapporté dans la presse et leurs enjeuxpolyphoniques », Pratiques, 123-134, Dialogisme et Polyphonie, Université de Metz,pp. 57-7.

G. Komur (2003), « Quelques réflexions autour des formes hybrides dans la presse françaisecontemporaine », Roczniki Humanistyczne, Tom LI, cahier 7, Lublin, p. 131-145.

Greta Komur