image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Francesco D’Antonio

Biographie

Francesco D’ANTONIO est agrégé d’italien, maître de conférence de langue et civilisation italiennes (XVIIe, XXe et XXIe siècles) et chercheur au CHER (Culture et Histoire de l’Espace Roman EA4373) de l’Université de Strasbourg. Spécialiste de l’histoire du théâtre italien, notamment des XVIe, XVIIe, XXe et XXIe siècles. Son travail de recherche concerne les compagnies de théâtre italiennes, les académies littéraires et théâtrales en Italie aux XVIe et XVIIe siècle, la mise en scène de l’histoire moderne et contemporaine et l’Opéra baroque.

Il s’est occupé de métathéâtralité, de réception, de récréation littéraire et de théâtre et gender à propos de l’œuvre d’Anton Giulio Brignole Sale, du théâtre de Luigi Groto, des livrets d’opéra de Pietro Metastasio, du théâtre de Dario Fo e Franca Rame, du théâtre de Curzio Malaparte, Giovanni Testori, Giuseppe Patroni Griffi, Annibale Ruccello, et de l’œuvre dramaturgique de Lina Prosa. Sur ces sujets il a écrit plusieurs articles publiés dans des revues scientifiques et des recueils d’études dont voici les plus récents :

― « Le vicende del tempo di Bernardo Morando : une représentation allégorique de la guerre », in La guerre mise en scène. Théâtre et conflits dans l’Italie du XVIIe siècle. Sous la direction de Jean François Lattarico, Paris, Chemins de traverse, 2013 ;

― « Dario Fo : un comique en révolte dans le miroir de la Commedia dell’Arte », in Le miroir derrière le rideau. Sur le métathéâtre parlé ou chanté en Italie (XVIe –XXIe siècles). Actes du colloque international en hommage à F. Decroisette. Sous la direction de C. Frigau-Manning, Paris, Classiques Garnier, 2016 ;

Les espaces sexués. Topographie des genres dans les espaces imaginaires et symboliques, Etudes réunies,  sous la direction de F. Saquer-Sabin, C. Batsch, F. D’Antonio, V. Perdichizzi, Zurich, LIT Verlag, 2017.

 

Publication  prévue en 2018

 « L’ombre de Moleonte dans La Dalida (1572) de Luigi Groto : meneur de jeu ou spectateur entremonde invisible et espace scénique ? », in Voir des fantômes, Etudes réunies sous la direction de F. D’Antonio, E. Sempère, C. Schneider, Paris, Éditions Kimé ;

 « Le théâtre de Curzio Malaparte : un parcours entre France et Italie », in Maria Pia Dalembert-De Paulis (dir.) Malaparte ― Cahiers de l’Herne ;

 « Voir des fantômes », colloque international et interdisciplinaire, Études réunies sous la direction de F. D’Antonio, Emmanuelle Sampère, Catherine Schneider, Université de Strasbourg, Paris, Éditions Kimé.

 

 

Francesco D’Antonio