image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Errances

collection dirigée par Pedro Viana, Benoît Petit et Nader Vahabi

Le XXIe siècle est considéré comme une ère de fluidité et d’ouverture : les changements dans le transport, la technologie et la culture amènent les gens à penser au-delà des frontières ; ils les franchissent pour de nombreuses raisons. Arrachés brutalement à leur famille, à leur milieu socio-culturel, ethnique et politique et à leur pays, les migrants sont brutalement projetés dans une situation de « no man’s land », ballottés au gré des aléas des errances, exposés à la grande précarité matérielle et à son cortège de souffrances.

On se demande désormais comment aborder le phénomène migratoire alors qu’il s’est transformé à l’échelle mondiale ? Comment le migrant construit-il sa carrière dans cet espace hétérogène ?

Le nouveau profil migratoire de la période transnationale diffère des deux périodes classiques de la sociologie de la migration : fordiste et post-fordiste ; il brise l’ensemble de notre grille de lecture actuelle. Un migrant se trouve désormais « intégré » au sein de communautés existant à l’échelle planétaire grâce à Internet, ou à une échelle géographique interrégionale telle que la Communauté européenne, ou encore au travers d’entités non politiques comme les Organisations non gouvernementales (ONG). Ces flux migratoires contemporains posent la problématique du nomadisme, de la resocialisation que le concept de citoyen classique ne peut plus saisir. Comment penser, dans le même mouvement, l’État et ses institutions, l’immigration et l’émigration ? Autrement dit, quelles sont nos réflexions épistémologiques et méthodologiques sur l’émigration et l’immigration que n’influencent pas les institutions étatiques, compte tenu des chambardements ainsi mis en lumière ?

La collection « Errances » — créée par des chercheurs et des praticiens travaillant sur la question migratoire dans des disciplines différentes (sociologie, anthropologie, droit, économie, etc.) — a pour but de développer ces thématique en tenant compte du nouvel horizon du champ migratoire mondial.

Premier ouvrage paru : La quatrième socialisation de la diaspora iranienne/Les Iraniens en Belgique/Préface de Marco Martiniello

 Des ouvrages sont en cours de préparation.

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Set Descending Direction

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Set Descending Direction