image 1
image 2
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
image 8

Couturier Maurice

Chronique de l’oubli

Disponibilité: En stock

24,00 €
24,00 €

Maurice Couturier


• 2008
• 262 p.
• 13,5 x 21,5 cm
• ISBN : 978-2-296-04689-4

Chronique de l’oubli

Double-cliquez sur l'image pour la voir en entier

Zoom Out
Zoom In

Plus de vues

Descriptif

Sous la direction de Daniel Cohen, coll. «Témoins/Témoignages», Orizons, 2008

Le petit carnet rouge offert par la jeune fille à l’enfant de trois ans est-il pure fiction ? La mère le prétendait. L’auteur de ces pages, convaincu du contraire, fouille les béances de son enfance rê-veuse et mélancolique, interrogeant au passage Proust, Joyce ou encore Nabokov (dont il est le spécialiste et le traducteur) qui ont vécu dans leur enfance des expériences analogues aux siennes, dans l’espoir de renouer les fils d’un récit qui se dérobe à lui. Né au Moyen Âge, comme il aime à dire, il fait revivre toute une société paysanne rude et grégaire mais chaleureuse, soumise quoti-diennement à la loi et au rythme imposé par une Église despotique et puritaine, société peu culti-vée qui n’est pas loin de penser que la fréquentation trop assidue des livres peut rendre fou. L’auteur, qui a démonté ailleurs les faux-semblants de la censure et de l’autocensure, manifeste-ment conscient que l’impudicité est une stratégie comme une autre, s’expose et se dissimule tout à la fois derrière une écriture poétique et truculente, qui semble vouloir épouser les bercements de la lactation.

Maurice Couturier a fait une carrière universitaire en France et aux États-Unis ; il est spécialistes de Nabokov, auteur de plusieurs traductions, dont Lolita (Gallimard) et de cinq essais, dont Nabokov ou la tyrannie de l’auteur (Seuil) et Nabokov ou la cruauté du désir (Champ Vallon), et directeur de la Pléiade Nabokov (le premier volume est paru en 1999). Théoricien du roman, il a publié notamment La Figure de l’auteur (Seuil) et Roman et censure ou la mauvaise foi d’Eros (Champ Vallon). Il a aussi été, avec son épouse, le premier traducteur de David Lodge. Il a publié un premier roman, La polka piquée (L’Âge d’Homme), et a donné, en 2008, Ziama aux éditions Orizons.



Mots clés du produit

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.